Vous êtes ici : Accueil > Matières > Travaux d’élèves > Les chefs-d’oeuvre > Nouvelle à chute - 3ème A
Publié : 24 septembre 2012

Nouvelle à chute - 3ème A

Le Carton

Dans le bureau du principal :

Dans un collège de Bordeaux, trois élèves sont convoqués chez le principal :
il y a Sébastien qui a 12 ans, Christophe qui a 14 ans et Patrick qui a 13 ans.
Le principal demande à chacun d’eux pourquoi ils sont chez lui : « Sébastien, pourquoi es-tu à mon bureau ?
- J’ai fait une caricature de la prof d’anglais, dit-il.
- Pour avoir fait ça tu auras 2 heures de colle et maintenant tu peux y aller, dit le principal. »
C’est ensuite au tour de Patrick : « Patrick qu’as tu fait toi ? Dit le principal.
- J’ai frappé un élève de ma classe parce qu’il m’avait insulté,dit Patrick.
-Toi, tu seras renvoyé 2 jours du collège, dit le principal. »
Ce fut enfin au tour du pauvre Christophe : « Christophe qu’est ce que tu as fait, toi ? demanda le principal.
- Moi, j’ai juste jeté du carton depuis le 7ème étage monsieur, dit Christophe d’une voix douce.
-Alors toi mon grand, je convoque tes parents et tu sera renvoyé du collège pour ta conduite ! S’ exclama le principal. »
Suite à cette histoire, les parents de Christophe seront donc convoqués et Christophe lui sera renvoyé et envoyé en prison pour mineurs.

A la prison pour mineurs :

Christophe vit un atroce calvaire dans sa cellule, accompagné de son compagnon de cellule qui n’arrête pas de le harceler et de le frapper. « Quand mon calvaire sera t-il fini ?! » se dit-il. Lors de la visite des proches, on apprend que les parents de Christophe sont décédés suite à un accident de voiture alors qu’ils étaient en route pour voir leur fils. Après cette information mélancolique, Christophe fait des tentatives de suicide, désespérant de ce qu’il a fait et se dit que tout ça est de sa faute. Son calvaire en détention pour mineur durera donc jusqu’à sa majorité où il sera emmené à la prison de Bordeaux, jugé et condamné à
12 ans de prison ferme.
A sa sortie, le gardien lui offre un bouquet de fleurs et lui dit : « Tiens et toutes mes condoléances ! »
Christophe se rendit donc au cimetière de Bordeaux et passa à côté de la tombe de ses parents et déposa son bouquet plutôt sur la tombe où l’on pouvait lire sur la pierre : RIP Jean Marc Du Carton.

Le compas

Dans un jardin :
« Bon, fiston, tu arrêtes de tourner maintenant !
- Non, j’ai pas envie !!! dit-il en criant.
- Je t’ai dit d’arrêter tout de suite, d’accord ?! Dit le père.
- Non, je te dis, et puis je te déteste ! Sale père indigne ! hurla le fils.
- Bon, tu arrêtes ou je te cloue l’autre pied !

Le suicide

Dans la joyeuse ville de Paris, un jeune homme, Fabien, 18 ans, venait d’assister à l’accident de voiture de sa mère. Elle fut tout de suite emmenée à l’hôpital et cet accident marqua profondément Fabien : il se mit à s’inquiéter un peu plus pour la vie de sa mère.
Un jour, il se dit qu’il ne voulait pas risquer d’assister à la mort de sa mère : il décida donc de mettre fin à ses jours avant qu’elle parte... Il se rendit donc sur le Champs de Mars, à la tour Eiffel et grimpa au premier étage.
Arrivé au premier étage, il voit sa mère au pied de la tour qui lui crie : « Non, Fabien ! ne fais pas ça !!!
- Si, maman ! Je ne veux pas te voir mourir, alors je préfère mourir avant toi !!! »
Et Fabien se jeta de la tour.
Par malheur, ce sera sa mère qui amortira sa chute et qui finira donc aux pompes funèbre tandis que Fabien s’en sortira avec un traumatisme crânien et une jambe cassée.

Bryan Chatillon, 3ème